jeudi 1 septembre 2011

temps de récupération

Mes chers compatriotes humains,
J'ai donc été absent deux semaines, privé à la fois d'internet et de ma mobilité.
Aujourd'hui, j'ai récupéré les deux et je suis sur le point de vous livrer un compte rendu de mon expérience de la vie hors connexion. Deux semaines sans blog, sans mail, sans goût-gueule, sans CNRS, sans...
Deux belles semaines au fond, si je fais abstraction de la douleur physique.
Ce n'est pas une expérience métaphysique, c'est juste la vie.
Je reviens.

12 commentaires:

  1. Heureux retour à la vie ordinaire!

    RépondreSupprimer
  2. tu sais fort bien, le doute fait aussi partie de l'acte d'écrire
    je ne prends jamais tes compliments pour une flatterie
    merci de ta visite
    c'est un baume du tigre !
    heureuse de te savoir délivrer de ta douleur

    RépondreSupprimer
  3. Ouf j'ai eu peur en lisant le début!
    Hâte d'en savoir plus!

    RépondreSupprimer
  4. Mais c'est bien aussi de faire une pause, quand bien même serait-elle forcée... Allez, bon retour dans la blogosphère ;-)

    RépondreSupprimer
  5. En fin, tu nous reviens sain et sauf...

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  6. Hé hé, manouche, je me souviens de la vie ordinaire avant l'an 1998, celui de mon premier modem :)

    Baume du tigre, excellent remède qui réchauffe avant d'apaiser ;))

    Pas de souci, Caro, j'ai eu problème physique bizarre mais je me suis soigné. Quant à internet, son dysfonctionnement récent demeure un mystère...

    C'est bien vrai, deef, j'ai même trouvé cette coupure salutaire, un peu comme une cure thermale sans thermes.

    Non, accent grave, juste ligoté à mon canapé :)

    Merci pour ce mot gentil, Alba ;)

    RépondreSupprimer
  7. Je voulais te dire que ton dernier commentaire m´a fait bien rire : "J´ai jeté un regard tendre vers les chardons de mon jardin".

    "Sanísimo" dit-on ?

    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  8. J'étais presque prête à envoyer les recherches. Disparu le Seb ! :-o Mais de retour ! Héhé !

    RépondreSupprimer
  9. Bé oui, Alba, il y a tellement de plantes qui se mangent dans mon jardin que j'en viens à avoir un regard de gourmet dessus :)

    Revenu ! Et bien content de te croiser par ici, Martine.

    RépondreSupprimer
  10. Bon retour et prompt rétablissement! :)

    RépondreSupprimer

Il est interdit de sortir de cette page sans commenter, sauf si vous décidez le contraire...