mercredi 24 octobre 2012

Qui croit croire croît, quoi.

"S'il suffit d'être crédule pour être croyant, il ne suffit pas d'être crédible pour être cru."
 Archie Baldwick, directeur de la Bank of Austral Opiteque Islands

Dans notre monde où tout va ou trop vite ou trop lentement, où l'hic n'est jamais au même endroit que le nunc, qui lui ne se présente jamais en même temps que l'hoc, il est bon de se rappeler ces mots prononcés lors du XXXVème Congrès International de la Spéculation sur les Matières Premières, les Métaux Lourds et les Semences Agricoles Génétiquement Modifiées (CISMPMLSAGM XXXV).

Archie Baldwick répondait à une question tendancieuse du sous-directeur de la "Beaman Petroleum", lequel lui demandait la différence entre un zélote et un actionnaire.

24 commentaires:

  1. Réponses
    1. "Un bon smiley vaut mieux qu'un long discours."
      Archie Baldwick, même jour...
      :-)

      Supprimer
  2. Ta citation m'interpelle ce soir...
    Particulièrement avec tout ce qui ce passe dans notre Québec corrompu... ;-)
    Ça fait réfléchir disons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'entends et je lis beaucoup de choses sur le Québec et je suis triste de voir que ce pays autrefois présenté comme un modèle semble aller si mal ;-(
      Heureusement qu'on y trouve des gens comme toi !
      s.

      Supprimer
  3. je l'aime bien cet Archie :)
    dire que l'on croit, c'est finalement admettre que l'on doute...non?

    ps: merci pour votre mot de réconfort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'ira pas jusqu'à dire qu'il est "archi-sympathique" ;-)
      Merci d'avoir laissé un petit mot ici. La blogosphère solidaire n'a pas encore disparu.
      s.

      Supprimer
  4. Nous avons hélas les mêmes en France.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !
      Oui, c'est assez vrai... mais nous ne les croyons plus :-)

      Supprimer
  5. Belle entrée en la matière!
    Le zèle ôte tout envie de passer à côté de l'action, nerf de la guerre!

    ***
    Bonne soirée Seb****

    Ps: J'ai vu que tu étais passé par "La Lorraine en images" et te remercie tout plein d'y avoir laissé une trace de ton passage;o)
    Cildemer = Mildred;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais deviné le changement de pseudo-identité ;-)
      Merci à toi,
      s.

      Supprimer
  6. Je constate que le "vérifmots" nous contraint à taper des codes tellement tarabiscotés pour prouver qu'on est pas un robot avant d'accepter nos coms et je me permets de te dire que ce truc est inutile et est très suant!
    J'ai fait un billet avec les explications pour s'en débarrasser et c'est ici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le tuyau ! Je viens de faire ce que tu proposes. J'attends de voir si ça marche :-)
      s.

      Supprimer
  7. Je vais te dire si ça marche!
    Mais avant je te remercie pour ta visite et tes petits mots laissés dans mes blogs!
    Je vois que tu connais le coin de où j'ai pris les photos des jeunes escaladeurs!
    Damelevières est juste après Rosières-aux-Salines quand tu viens de Nancy vers Lunéville et moi je descends plus souvent à Rosières qu'à Damelevières parce que c'est plus près de chez moi;o)

    ***
    Bises et bonne soirée****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La gare de B-D m'a toujours beaucoup marqué, sûrement grâce à son allure post-métallurgique et à son pont suspendu :-))

      Supprimer
  8. Hé hé hé! Génial!
    C'est un plaisir de te laisser un com maintenant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent !!! Cela me fait penser à une petite formule qui pourrait s'appliquer aux gourous... Lorsque le gourou est cru, l'adepte est cuit.

      Supprimer
    2. Oui, il y a de ça :))
      Merci !

      Supprimer
  9. je viens te dire bonjour et je retourne en cours

    RépondreSupprimer
  10. Cru... dans le sens de pas cuit ou de franc?

    Grand-Langue

    RépondreSupprimer
  11. Du franc pas cuit, certainement :-)

    RépondreSupprimer

Il est interdit de sortir de cette page sans commenter, sauf si vous décidez le contraire...